Le konjac, qu'est-ce que c'est ?

Le konjac est une plante vivace qui pousse en Asie, et est cuisinée principalement au Japon. Elle est composée d'un rhizome (grosse racine) pouvant peser jusqu'à 4 kilos, d'une unique feuille et les fleurs peuvent faire jusqu'à 50cm de long. Voici ci-dessous une représentation de cette plante, que je prends le temps de décrire car je la trouve très étonnante !

Plante Konjac

Le konjac avait par le passé une fonction de médicament, utilisé pour soulager la toux ou les brûlures. On pensait également qu'il avait des vertus thérapeutiques pour les troubles intestinaux et le cancer.

Ce produit n'est pas aujourd'hui reconnu comme anti-cancéreux !

C'est à partir de son bulbe que l'on tire une gelée, avec laquelle on fabrique le konnyaku en japonais, qui est à la base des aliments composés de konjac.

Pourquoi manger du konjac ?

Le konjac est principalement composé de glucomannane, une substance gélifiante. Une fois consommée, celle-ci absorbe l'eau, gonfle de volume et vient tapisser les parois de l'estomac, ce qui accélère la sensation de satiété : c'est ainsi qui fonctionne l'effet coupe-faim de ce produit. Comme le konjac est très peu calorique 5-10 calories pour 100g, il s'agit d'un aliment de choix dans le cadre d'un régime minceur. En comparaisons, des pâtes classiques cuites contiennent environ 110 à 140 calories pour 100g. Le konjac a de plus une bonne teneur en fibres (2-3g pour 100g) et en vitamine B6.

Le glucomannane est utilisé comme épaississant dans l'industrie agro-alimentaire, et est bien sans gluten. On trouve aussi de la farine de konjac, qui a les mêmes propriétés. Je n'ai cependant jamais vu ces produits en magasin.

Mais surtout, le konjac est sans gluten ! Et oui, c'est pour ça que je vous en parle sur ce site. Mis à part le glucomannane et les fibres végétales, il n'y a pas grand chose de plus dans cet aliment. Pas de risque d'y trouver du gluten en tout cas, ni des ingrédients mauvais pour la santé !

Le konjac permet de varier du riz et des pâtes sans gluten, notamment si vous cherchez à perdre du poids. En effet, comme je le précisais dans cet article : Le régime sans gluten fait-il maigrir ?, les produits sans gluten du commerce sont souvent plus caloriques, plus sucrés, plus gras et plus pauvres en fibres que les produits avec gluten. Remplacer de temps en temps les tagliatelles sans gluten par des nouilles de konjac est une bonne idée pour varier les apports et diminuer votre consommation calorique.

Comment manger le konjac ?

Maintenant que nous avons établi que le konjac est un aliment naturel sain et sans gluten, comment le cuisiner ? Et avant tout, où et comment l'acheter ?

Acheter du konjac sous toutes ses formes

Konac konnyaku

Le konjac alimentaire se présente sous plusieurs formes. Dans le cadre de régimes minceur, il est vendu en gélules ou poudre et vous pouvez l'acheter sur Internet. On le prend alors avant le repas, avec de l'eau, pour utiliser son effet coupe-faim.

Pour le consommer comme faisant partie d'un repas, vous le trouverez sous forme de tubercule en magasin d'alimentation japonaise, ou sous forme de bloc (konnyaku, image ci-dessus) ou de vermicelles (shirataki).

Le konnyaku, se fait cuire à l'eau puis s'incorpore en morceaux dans des plats cuisinés comme les gratins. Les vermicelles de konjac se consomment comme des pâtes classiques. Ces vermicelles de konjac sont en vente sur des magasins en ligne, sans gluten ou d'alimentation japonaise. Les nouilles de konjac sont, à mon avis, la meilleur façon de consommer du konjac si vous n'avez pas d'objectif de perte de poids précis.

Le konjac est produit en Asie, au Japon ou en Chine principalement. Ainsi, quand j'achète du konjac, je vérifie qu'il est bio, pour limiter les intrants et conserver de bonnes qualités nutritionnelles de ce produit.

Cuisiner les pâtes de konjac

Pâtes de konjac

Ces pâtes de konjac sont conservées dans un liquide iodé, qu'il convient de rincer avant de les cuisiner.

Pour trouver des recettes, vous pouvez adapter des recettes de wok à base de nouilles de riz ou de blé, ou encore des recettes de pâtes classiques ou de riz.

Ces pâtes ont un gout très neutre, il faut donc les cuisiner avec une recette contenant des ingrédients et épices qui vont les imbiber. Je vous conseille par exemple de les cuisiner en wok, avec des légumes et de la viande, comme dans cette recette à venir très bientôt sur le site !

Voilà, vous savez maintenant tout sur le konjac. Si vous avez envie d'essayer d'en cuisiner ou que vous connaissez de super recettes, ou bien si vous prenez des gélules de konjac comme coupe-faim, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire, votre avis m'intéresse !