Les symptômes de la dermatite herpétiforme

Démangeaisons

La dermatite herpétiforme (DH), aussi connue sous le nom utilisé autrefois maladie de Duhring-Brocq, se manifeste par des lésions de la peaux. Ces lésions forment des plaques (bouquets) principalement dans le dos, les fesses, la nuque, le cuir chevelu ou les coudes. Plus précisément ces plaques se présentent sous la forme de petits boutons rouges (papules) ou des petites lésions vésiculaires (cloques d'eau). Elles se répartissent de façon symétrique sur le corps. Il est aussi possible que le visage et la lisière des cheveux soient touchés.

Ces plaques créent des démangeaisons très fortes, voire des irritations, ce qui peut mener à des insomnies.

Pour une illustration des manifestations cutanées, je vous laisse regarder sur Google Image ou Wikipédia, mais je ne souhaite pas vous montrer le symptômes directement.

Lien avec la maladie cœliaque

Pain, blé et farine

Le nombre de patients atteintes de dermatite herpétiforme est comprise entre 11 et 75 pour 100 000 personnes, principalement dans les pays occidentaux, et avec une légère prédominance chez les hommes.

Les 3/4 des personnes souffrant de dermatite herpétiforme ont des signes digestifs d'atteinte de la muqueuse de l'intestin grêle. D'autre part, 1/4 des patients ayant la maladie cœliaque développent une dermatite herpétiforme. Ces statistiques poussent à désigner la dermatite herpétiforme comme une manifestation cutanée de la maladie cœliaque.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la dermatite herpétiforme n'est pas causée par le contact entre le gluten et la peau, mais bien par l'ingestion de gluten et les atteintes du système digestif qui en découlent. Le mécanisme exact entre l'atrophie des vésicules de l'intestin grêle et les manifestations cutanées de la dermatite herpétiforme ne sont pas encore parfaitement expliquées.

Le seul traitement de la dermatite herpétiforme est donc le régime sans gluten strict et à vie. Le temps que ce régime fasse effet après le diagnostic, un traitement cutanée pour soulager les irritations peut-être prescrit, mais il ne fait pas disparaître la maladie. L'exposition au soleil ou à des produits irritants peut ralentir l'efficacité du traitement.

Une fois diagnostiquée et traitée, les symptômes mettent plusieurs semaines à disparaître, il faut persévérer dans son régime sans gluten, en s'aidant possiblement d'un traitement cutané (dapsone).

Pour rappel, le régime sans gluten interdit de manger des aliments contenant du blé, de l'orge et du seigle, ainsi que de leurs dérivés. Pour plus de précisions : Comment bien suivre un régime sans gluten ?

Les allergiques au blé et intolérants au gluten souffrent-ils plus de dermatite herpétiforme ? Le lien entre DH et maladie cœliaque est clairement établi. Il n'y a par contre aucune source sur une potentielle prédisposition pour les autres maladies digestives liées au gluten à déclencher une dermatite herpétiforme. Pour plus de détails sur les autres maladies liées à la consommation de gluten et de blé : Suis-je intolérant au gluten ?

Le diagnostic

stethoscope.jpg

Si vous êtes déjà diagnostiqués cœliaque et que vous suivez correctement votre régime sans gluten, vous ne devriez pas avoir de soucis avec la dermatite herpétiforme. En revanche, si vous vous savez cœliaque et que vous souffrez des symptômes cutanés mentionnés ci-dessus, il est possible que vous ayez du mal à suivre votre régime sans gluten strict. Un rendez-vous avec votre gastro-entérologue, un nutritionniste ou un dermatologue peut vous aider.

Si vous n'êtes pas diagnostiqués cœliaque, il y a plusieurs étapes. Pour diagnostiquer la dermatite herpétiforme, une biopsie de la peau suffit. C'est une intervention mineur bien moins lourde que celle pour le diagnostic de la maladie cœliaque, donc si vous avez un doute n'hésitez pas à aller voir un dermatologue. Vous devrez alors suivre un régime sans gluten, comme si vous étiez cœliaque. Il est tout à fait possible que le dosage des anticorps igA, mesuré dans le cadre d'un diagnostic préliminaire de la maladie cœliaque, soit négatif. Cela l'invalide pas le diagnostic de dermatite herpétiforme, ni même la possibilité d'être cœliaque.

Si vous voulez vérifier que vous souffrez aussi de la maladie cœliaque (ce qui est plus que probable au vue des statistiques), vous devrez alors passer par la biopsie de l'intestin grêle. En France cela vous ouvre des droits intéressants pour le remboursement des produits sans gluten. Pour plus de détails sur le diagnostic de la maladie cœliaque : Suis-je intolérant au gluten ?

Dois-je acheter du shampoing et de la crème sans gluten ? Normalement vous n'êtes pas amenés à ingérer votre shampoing, votre crème hydratante ou vos produits de beauté. Pour le rouge à lèvre vous pouvez en chercher du sans gluten, si cela vous rassure. Je vous conseille de vous concentrer sur votre régime alimentaire 100% sans gluten, étant donné que le contact du gluten avec la peau n'est pas un problème.

Sources

Je tiens à préciser que les informations à caractère médical contenues dans cet article sont tirées de site de référence sur la maladie cœliaque et la santé en général. Pour toute question concernant votre santé, votre interlocuteur privilégié est toujours votre médecin, et dans le cadre de la maladie cœliaque, le gastro-entérologue qui vous suit depuis votre diagnostic. Aucune information citée dans cet article ne doit être considérée comme un conseil thérapeutique.