Le PAI : Projet d'Accueil Individualisé

Pour inscrire votre enfant à la cantine, il faut mettre en place un PAI. Ce document permet d'officialiser les conditions dans lesquelles son régime sans gluten sera assuré. Dans de rares cas la cantine cuisinera des plats sans gluten de remplacement. Dans la grande majorité des cas, l'école autorisera l'enfant à amener son repas et lui fournira un frigo pour le stocker jusqu'au repas de midi.

Les démarches

Le PAI est un cadre commun pour toutes les allergies, le diabète ou les handicaps des enfants scolarisés. Il permet de définir les conditions d'accueil et de détailler la démarche en cas d'urgence. Dans le cas de la maladie cœliaque, il n'y a pas de trousse de secours à prévoir, mais surtout un protocole d'admission à la cantine.

L'académie à laquelle est rattachée l'établissement de votre enfant fournit sans doute un modèle, voici un lien vers le modèle pour les Pyrénées Atlantiques, les modèles se trouvent facilement en tapant votre académie et "PAI" dans Google.

PAI-64-crop.jpg

Comme le montre ce modèle, le PAI est à établir entre les parents, le chef d'établissement, le médecin généraliste et le médecin scolaire.

Attention, le PAI peut être refusé par l'établissement. L'Association Française de la Promotion de la Santé Scolaire et Universitaire confirme toutefois qu'il s'agit alors de discrimination et peut vous aider à saisir le défenseur des droits. Avant d'en arriver là, vous pouvez montrer à vos interlocuteurs cette circulaire.

Au quotidien

Une fois le PAI mis en place, l'enfant pourra soit manger à la cantine si un repas lui est préparé, soit amener son repas, en fonction des conditions décidées dans le PAI.

Il est possible de faire appel à un traiteur extérieur, mais le coût est souvent très élevé (environ le double du prix de la cantine).

Si vous décidez de préparer un repas tous les midis pour votre enfant, il est conseillé pour les petites classes de demander les menus à l'avance pour essayer de cuisiner un repas ressemblant. Votre enfant aura ainsi l'impression de manger "comme les autres".

Il arrive parfois que le personnel de cantine refuse à votre enfant de s'asseoir où il veut dans la cantine pour éviter les contaminations par la nourriture extérieure ou pour se simplifier la tâche. J'ai eu cette expérience et c'est assez triste de manger toute seule à la cantine. Dans ce cas il est conseillé de prendre rendez-vous avec l'établissement pour expliquer que votre enfant souffre déjà d'une maladie à vie et a besoin de s'intégrer. Il est toutefois possible que vous essuyez un refus...

Mais il est aussi possible que vous ayez de la chance et que la cantine cuisine des plats sans gluten. J'ai eu cette expérience dans un lycée (j'étais en internat alors prévoir 3 repas par jour à m'amener aurait été une horreur...). Dans ce cas je vous conseille de prendre rendez-vous avec le personnel de la cantine pour vérifier que toutes les sources de gluten sont bien connues.

A titre personnel, dans le lycée où j'étais, les cuisiniers faisaient toujours un plat sans gluten. Ils m'achetaient même des pâtes sans gluten, du pain et des biscuits pour le matin. J'en garde un super souvenir, comme quoi, même en France, on peut bien se débrouiller à la cantine sans gluten.

Quoiqu'il en soit, manger à la cantine quand on est cœliaque ou intolérant au gluten n'est pas facile. N'hésitez pas à mettre en commentaire vos retours d'expérience ou à demander des conseils.