Je vous propose ici des conseils ou rappels pour les intolérants au gluten, cœliaques ou noglu en général (je préfère ce terme comme ça je n'oublie personne), mais aussi pour des hôtes qui ne sauraient pas comment gérer un invité sans gluten. Si vous avez des questions plus précises, n'hésitez pas à laisser un commentaire, nous contacter via la page Contactez nous, ou à me contacter sur les réseaux sociaux.

C'est parti pour les conseils aux glutons !

Conseils aux noglus

Nous sommes normalement habitués à gérer les invitations à manger chez des amis ou de la famille. Mais une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal. Et surtout, je vous invite à vous déculpabiliser. Faites tout votre possible pour éviter le gluten et les situations gênantes, mais si vous en mangez par erreur "oui oui, cette sauce est sans gluten, c'est moi qui l'ai faîte, j'ai fait super attention!", nous vous culpabilisez pas ! Et faites un tour sur mon article pour les petit ratages de gluten : Oups, j'ai mangé du gluten ! Que faire ?.

Mais on va quand même partir du principe que tout va bien se passer, et je vous donne mes trois conseils pour passer un super réveillon sans prise de tête.

Prévenir l'hôte

Envoyer un message

Ce premier conseil peut paraître un peu bateau, mais c'est la première étape et elle est indispensable. Même si c'est un ami chez qui vous avez déjà mangé, ne vous retenez pas d'envoyer un petit message quelques jours avant pour vérifier qu'il y aura bien un alternative sans gluten. Cela lui permettra de vérifier que son menu est bien sans gluten, et cela vous rassurera pour le jour J. Ou alors, c'est l'occasion de prévoir un menu alternatif.

Ne vous sentez pas insistant ou mal poli, il en va de votre santé, c'est plus important que d'avoir l'impression (à tord) de déranger !

Amener du pain sans gluten

Pain de mie sans gluten maison

Dans la catégorie des actions qui rassurent, amener un peu de pain sans gluten, discrètement dans son sac, c'est l'assurance de profiter du foie gras ou du fromage. A mes yeux, c'est ce qui peut vraiment sauver votre impression de "normal" à table.

Je fais la même chose quand je vais au restaurant, je me sens toujours un peu en mode "undercover" quand je sors discrètement mon pain de mon sac à main, mais c'est pour profiter du fromage ou des tartinades !

Proposer d'amener le dessert

Gateau chocolat framboise maison

Amener du pain vous permettra de gérer la plupart des entrées qui se tartinent, les plats de fête se font bien sans gluten, mais pour le dessert, c'est une autre paire de manche. Apprendre à faire un gateau sans gluten ou en chercher un dans la première boulangerie venue, ce n'est pas facile pour votre hôte.

Dans ce cas, pourquoi ne pas vous en charger ? Dans le cas où chacun amène quelque chose, troquez le vin ou les fleurs contre le dessert. Vous connaissez sans doute mieux les recettes sans gluten et les pâtisseries avec des options no glu. Une astuce pour vous en sortir et faire quand même plaisir à tout le monde : un plateau de gateaux portions, avec une options sans gluten pour vous. On trouve facilement une version sans gluten dans une boulangerie, et vous ferez plaisir avec des classiques gluténeux aux autres convives.

Pour une idée de recette de fête, je peux vous conseiller mon Gâteau framboise chocolat et nappage miroir, il demande un peu de travail en cuisine, mais c'est une tuerie !

Conseils aux cuisiniers

Je propose maintenant quelques conseils pour les hôtes qui n'ont pas l'habitude de cuisiner sans gluten. Tout d'abord, il n'est pas forcément nécessaire de faire un menu 100% sans gluten, mais juste de proposer une version sans gluten. Par exemple si vous faîtes une blanquette, les légumes et le riz sont sans gluten. Vous n'avez qu'à faire une béchamel classique pour tout le monde, et une autre à la maïzena, ou complètement sans farine (elle sera liquide) pour votre invité noglu. En servant bien sur avec des cuillères différentes !

Présenter le menu quelques jours en avance

Menu de restaurant

Comme je le conseillais aux noglu invités pour le réveillon, ce conseil est aussi valable pour les cuisiniers. Si vous n'êtes pas sûrs de votre menu, n'hésitez pas à vérifier avec le principal intéressé. Ceci le rassurera sur le fait que vous prenez bien en compte son régime alimentaire. D'expérience, c'est difficile quand on est invité cœliaque, on a toujours peur de déranger avant le jour J. Donc prenez les devants !

Prévoir une alternative au pain

Pain et brioche sans gluten

Le pain, c'est vraiment là que les noglus se sentent exclus. Prévoir une petite alternative rendra votre invité fou de joie, étoiles dans les yeux garanties ! Vous n'êtes pas obligés de vous mettre aux fourneaux, des galettes de maïs ou de riz ou du pain industriel sans gluten (avec le logo épi barré uniquement !) feront très bien l'affaire.

Si vous avez envie de tenter la cuisine sans gluten, je vous conseille mon article Faire son pain sans gluten, ainsi qu'une recette de pain de mie sans gluten au four. Sinon, une super idée beaucoup plus simple, je vous propose de faire des Blinis aux herbes sans gluten. On ne sent pas qu'ils sont sans gluten et la préparation est ultra simple !

Attention aux couverts et au service

Servir à manger

Comme je le mentionnait en introduction, même si vous avez cuisiné sans gluten à la perfection, il est possible que tous ces efforts soient ruinés par un seul geste : partager les couverts de service. En effet, pour les cœliaques une miette suffit pour affecter notre santé. Alors on fait attention à :

  • Se servir les tartinades, pâtés, fois gras avec un couteau de service et déposer le contenu dans son assiette. Chacun se sert ensuite sur son propre pain avec son couteau. Le couteau des convives ne doit jamais aller dans les plats.
  • Servir les plats avec des couverts différents : on ne sert pas des pâtes ou de la viande en sauce (avec gluten) avec la même cuillère que le reste.
  • Ne pas disperser de miettes de pain. Ceci ne concerne pas vraiment les couverts, mais plutôt le service en général. L'idéal est de découper le pain en dehors de la table et de le servir dans une corbeille. Cette corbeille doit être placée le plus loin possible sur la table de l'invité noglu. On évitera de se la faire passer au dessus de l'assiette de ce dernier, sous peine de se voir réprimandé vertement (au minimum).

Se renseigner

Ceci est peut-être le premier conseil que je devrais donner : si vous n'êtes pas à l'aise avec le régime sans gluten, renseignez vous avant d'élaborer le menu. Vous pouvez retrouver mon article Comment bien suivre un régime sans gluten ?, qui vous présentera les bases. Pour des idées recettes, je ne peux que vous conseiller de vous promener dans la section dédiée de ce site. Et bien entendu, votre invité noglu est votre interlocuteur privilégié !

Avec tous ces conseils, vous êtes parés pour un repas de fête en toute sérénité. Joyeuses fêtes à tous et bon réveillon !